activités agricoles : guide pratique

L’activité économique est le processus qui va des ressources à la fabrication de biens ou à la fourniture de services. Ces intrants peuvent aussi exercer une ou plusieurs activités économiques, pourtant chaque domaine n’a qu’une seule activité principale. Découvrez tout ce qui faut savoir sur les activités agricoles.

Le métier d’agriculture : de quoi il s’agit ?

Les activités agricoles sont toutes activités liées à l’agriculture et à l’élevage. L’agriculture est l’exploitation des produits de la terre, l’élevage est l’ensemble des animaux comestibles tels que les bétails, les volailles, etc… Mais apparemment,  le métier peut s’étendre aussi à d’autres domaines tels que : aquaculteur, horticulteur, vigneronbûcheron, maraîcher,…

Le pays français est classé le premier producteur agricole dans l’Union européenne. Les débouchés sont très larges dans ce domaine. Le domaine recherche le plus grand nombre de jeunes diplômés tels que : consultants en développement rural, responsables du secteur foncier, ingénieurs en équipements agricoles. Au-delà des nombreux secteurs tels que : le tourisme, l’environnement, la mode et les secteurs culinaires, on constate qu’il y a encore plus de services dans le secteur agricole à la recherche des professionnels de demain. Dans le passé, seules des générations d’agriculteurs sont devenues agriculteurs, mais aujourd’hui 86 % des acteurs ne sont pas issus de cette tradition. On constate également que les femmes agriculteurs sont plus nombreuses que les hommes. De plus, un avantage de ce secteur est la large offre de formation associée à différents niveaux d’étude, allant du niveau le plus bas au plus avancé de l’ingénierie. Si vous êtes intéressés par l’activité agricole, consultez le site agriculturenews.info

Comment devenir agriculteur ?

L’agriculteur ou le paysan s’est avéré être un véritable entrepreneur. La nature est sa passion, et grâce à une solide formation, ses outils se développent vers la numérisation. Ses produits sont variés : viande, fruits, céréales, lait, légumes,… La journée du fermier est très chargée. En effet, l’exploitation agricole est de cultiver la terre et la maîtrise des méthodes d’élevage, ainsi de conduire et répare le matériel agricole, mais un agriculteur est aussi un excellent gestionnaire, un chef d’entreprise, la comptabilité et l’administration font partie de son quotidien. Les agriculteurs essaient de varier leurs activités pour bénéficier plus des revenus. Dans ce cas, si vous souhaitez devenir agriculteur, sachez que votre niveau de formation doit être plus élevé. Par conséquent, vous devez avoir au moins un BTA ou un Bac Pro.  Néanmoins, l’analyse de diplôme de technicien supérieur ou (Bac+2) et la gestion des systèmes d’exploitation sont très recommandées. Vous devez suivre le cours de préparation à l’installation pour une durée de 40 heures, complété par le deuxième cours d’application pendant 6 mois. Si vous souhaitez entrer en agriculture biologique, vous devez suivre le Brevet Professionnel ou le module de biologie agricole professionnelle. Si vous souhaitez poursuivre vos études, vous pouvez entrer dans une école d’ingénieur, d’agronomie ou d’agriculture.

Les pratiques agricoles

Les meilleures méthodes agricoles les plus efficaces sont : l’utilisation de nombreuses méthodes de culture différentes et variées. C’est une façon d’améliorer la prévention biologique des ravageurs et des maladies. La vieille hypothèse de l’agriculture dans les rizières éloignées sans rapport avec les centres résidentiels et urbains est applicable jusqu’à ce jour. Mais, pendant des décennies, le groupement agricole et les nouveaux éleveurs ont travaillé dur pour rapprocher la ferme des clients. En effet, une nouvelle technique de culture est née comme la plantation verticale.  Actuellement, il n’y a pas beaucoup de terres avec des cultures productives, seules sans engrais chimiques. L’agriculture verticale est une méthode d’agriculture non conventionnelle qui permet de planter des cultures dans des bâtiments à plusieurs étages. Plus le bâtiment est grand et plus le produit peut être stocké en hauteur. Ces bâtiments fonctionnent de la même manière que ceux d’un hôtel. Il s’agit d’adapter les changements environnementaux pour améliorer la croissance des cultures et augmenter la productivité. Les experts de la culture verticale s’emploient à réduire la quantité de terre mise à profit par les grandes cultures et à améliorer la qualité du produit pour qu’il soit de mieux à mieux. Cette technique peut également se faire dans votre jardin potager, vous n’avez pas besoin de surface en hectare pour cultiver des variétés de légumes et de fruits, et de vos herbes aromatiques. C’est aussi une méthode utilisée par les paysans pour que ces produits arrivent facilement à la table du marché de proximité.